WoW Addict Index du Forum WoW Addict
Un peu de délire sur l'univers de World of Warcraft
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Je m'appelle Kolson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WoW Addict Index du Forum -> Vos histoires
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
SoLo



Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 385
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: 29 Juin 2008, 02:38    Sujet du message: Je m'appelle Kolson Répondre en citant

Ca fait longtemps que j'ai pas foutu un orteil sur ce site. Et immédiatement après avoir relu mes vieux messages ( plus de trois ans de bouteille hein), je me relance illico dans l'écriture. Na. Alors toi qui t'es perdu ici, oui toi. Lis.

------------------------------------------------------------------------------

La vie n'est pas intéressante, enfin c'est pas faute de vouloir mais dans mon patelin, c'est mort. Le vent passe sur l'herbe, les vache paissent sur l'herbe et Kalbeur pisse au vent. Mais je ne vous ai pas présenté mon coin, ici, c'est Maelstrom, ville du haut nord. Le nord et l'ennui.

Personnellement, je m'appelle... Oh et puis mon nom n'a que peu d'importance, vous apprendrez vite à me connaitre. Enfin ceux qui m'entourent ont bien essayé mais je suis invisible. Pas littéralement, hein, je veux dire que je suis du genre à passer inaperçu, je ris aux blagues des autres, je mange aux tables des autres, je fais le sale boulot, de ces mêmes autres. Une motte de terre aurait, je crois, plus de consistance.

Je suis apprenti bûcheron, je coupe du bois à longueur de journée, ça vous vous en doutiez, mais je répare l'une ou l'autre toiture à l'occasion, je suis un peu homme à tout faire.Je suis pas vraiment épais malgré ma tâche, j'ai un peu la stature d'une long saucisson de campagne, pas vraiment proportionné et pas vraiment musclé. J'ai un physique sec comme on dit. Saucisson sec. Ha ha...

Pour ce qui est de ma vie de famille, le rêve continue. Ma mère est partie pour la grande ville, laissant mari et enfants. Mon père s'est trouvé une amie, elle s'appelle bière, et se consume sans modération. J'ai aussi un frère, l'exact opposé de ma stature et de mon tempérament, je suis un peu la copie pas finie de l'idole du village. L'homme à tout faire, mais en bien.

Je crois qu'après vous avoir brossé un tel portrait de ma vie, aussi idyllique soit-elle, vous ne serez pas surpris sur mon envie brûlante de fuir. De parcourir le monde, de devenir Quelqu'un, avec un grand Q et je l'espère, un grand I. j'embarque quelques affaires. hier pour fêter mon départ proche, je me suis saoulé, j'ai fini par vomir sur mon frangin, il m'a retourné la politesse d'au gros coup de poing direct et j'ai fini ma soirée d'adieu, seul, assommé dans les pétulas(cf Leuroux illustré: petite plante comestible du haut Nord, délicieux avec un carboras) .

Je suis prêt, j'ai mon sac sur le dos, mon œil au beurre noir sur ke visage. Et mon nez émet un petit sifflement disgracieux -. Je pars sans regret.

Il est onze heures tapante quand je quitte ma baraque. Le village est en émoi de me voir partir. Les femmes agitent leurs mouchoirs, les enfants pleurent et les hommes ont ce regard de respect à mon égard. non je plaisante, il n'y a pas un rat. Et c'est tant mieux.

Ils ne savent pas qui je suis, ou qui j'étais.
Vous non plus d'ailleurs.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Max85



Inscrit le: 04 Mai 2005
Messages: 1598
Localisation: Vol'Jin

MessagePosté le: 02 Juil 2008, 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Bon bah Solo y'a plus qu'à nous raconter la suite Souriant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
SoLo



Inscrit le: 29 Aoû 2005
Messages: 385
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: 07 Déc 2009, 05:14    Sujet du message: Répondre en citant

Première nuit dehors.Il fait froid et il y a ce genre de petite bruine affreuse propulsée dans le visage par un grand vent pour vous le rougir jusqu'à l'os. Mes compagnons d'infortune se nomment cris de loups et hululements de rapaces nocturnes. Mon sac me scie la clavicule et mes jambes sont du coton.
Un départ épique, vous vouliez du héros, vous êtes servi, il n'y a rien à jeter.

Enfin, des lumières au loin m'indiquent un village et bientôt, un panneau son nom. Mazzatello, me voilà. Un hameau perdu de campagne, où les maisons semblent avoir étés martelées et écrabouillées les unes contre les autres. Des cris et des rires viennent de ce qui semble être une auberge, le "Hanged, drawn and quartered" où, de l'extérieur, il vaut mieux compter les carreaux entiers que cassées, par gain de temps.

Je rentre tout doucement, les gens me regardent passer comme si un fantôme traversait la pièce. Mais un fantôme ridicule, mettons avec une tête de chaton. Je commande à manger au tenancier et je vais m'asseoir dans un coin entamer un repas qui doit avoir été déjà digéré par un être mais pas humain.

Durant cette appréciable collation juste pour le fait de remplir le vide, un des colosses de la pièce s'avance vers moi et s'assied sur la banquette en face. Me fixant en silence. Là vous devez vous dire que dans deux lignes l'histoire est finie, l'aventure aussi, que ce gars dont les bras sont plus épais que mes cuisses va me mettre une trempe à m'en dévisser la tête. Et vous auriez raison, mais c'est l'inverse qui se passa. Mais je vais y venir.

Donc le colosse est là à me regarder manger. D'ailleurs si j'avais pas tellement faim avant, là ça me coupe radicalement l'appétit. puis le géant ouvre la bouche pour sortir un son. Comment vous le décrire. Un son assez grave pour avoir fait vibrer mon assiette et mes jambes. Ça y est?
"D'où viens-tu, étranger?"
"De maelstrom m'sieur"
Là le gars en face lève un sourcil et me regarde, normal, de mon village ne viennent pas les plus grands ou épais ou quoi que ce soit comme guerriers mais bien ceux qui donnent le plus le cœur à l'ouvrage, les désaxés et autres têtes brûlées. Je faisait apparemment partie d'aucun des deux.
"Donne-moi un coup de poing petit, là, juste dans le visage"
"Mais je vais pas vous frapper"
"Frappe bon-sang", là il me hurle dessus en envoyant ses deux poings sur la table. Dans le stress, je lui mets une baffe, oui, une baffe (je vous l'avais dit...). Silence dans l'auberge, le molosse tend la main vers le reste de l'audience qui avait déjà sorti un arsenal de guerre pour me transformer en pulpe. Il tend sa main vers sa joue. Pour la frotter? Non, il l'a gratte. Et il part dans un énorme éclat de rire, et aussitôt le reste de l'auberge le suit.
"Que viens-tu faire ici, petit?" me demande-t-il quand enfin il se calme.
"Je pars à l'aventure", Et les voilà reparti. Nouvelle accalmie.
"Pour chercher quoi?"
Et devant mon silence gêné, il se remettent à rire, jusqu'aux larmes. Dans mon coin je suis cramoisi de honte. Quand un peu de temps après tout le monde regagne son calme et que mon interlocuteur s'essuie les yeux, qu'il reprend son calme et fronce les sourcils, il me dit:
"Suis-moi, je vais te montrer quelque chose"
Et aussitôt sa phrase terminée, j'ai juste le temps d'attraper mon sac pour le suivre, sous un tonnerre d'applaudissement. Un bouffon était né, à défaut d'un aventurier.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    WoW Addict Index du Forum -> Vos histoires Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com